Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 615
Newsletter
Archives
24 juin 2024

MATISSE....

 


Il a pris des ciseaux et découpé dans le bleu du ciel, des corps, des étoiles et des fleurs pris dans une rapsodie de couleurs. Depuis son lit, il peignait à la perche comme celle, flexible, qui s'élance et enlace le vide. Le désir a fait son nid dans ce feuillage qui a voyagé de toiles en toiles, dans ces intérieurs qui filaient vers le dehors, comme en leur prolongement, une fenêtre aspirée par l'air marin. Dehors-Dedans s'intercalaient dans une étreinte de plans. Jour après jour, son regard épousait un peu plus de ce mystère de la chambre claire. Sa gestuelle, ses mouvements tout en courbes ne transportaient aucune mémoire. Ce qu'il cherchait, c'était moins la couleur pour son expression lumineuse que sa mémoire première, sa charge d'émotion . Tout était susceptible de prendre forme autour de lui. Il lui suffisait de soulever son regard à hauteur de paume. Son obsession sereine était d'intensifier le ton, d'offrir un chuchotement coloré, une émotion en demi-teinte. A propos de Calme, luxe et volupté, il dira : "L’œuvre d'art porte en soi son absolue signification et l'impose au spectateur avant qu'il ait pu identifier le sujet."

 

 

 

.

 

 

 

AMEL ZMERLI

 

 

 

.

 

 

AMEL ZMERLI, MATISSE, OEUVRE, ART, VOLUPTE, BEAUTE, EMOTION

 

Oeuvre Henri Matisse

Commentaires
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires