Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 615
Newsletter
Archives
31 août 2018

LA PRIERE DES ROSES

LA PRIERE DES ROSES
"..Je vous salue, ô roses, étoiles solennelles. Roses, rose joyaux vivants de l'infini, bouches, seins, vagues âmes parfumées, larmes, baisers! grains et pollen de lune, ô doux lotus sur les étangs de l'âme, je vous salue, étoiles solennelles. " . FEDERICO...
30 août 2018

PREVERT

PREVERT
Le soleil brille pour tout le monde, il ne brille pas dans les prisons, il ne brille pas pour ceux qui travaillent dans la mine, ceux qui écaillent le poisson ceux qui mangent de la mauvaise viande ceux qui fabriquent des épingles à cheveux ceux qui soufflent...
30 août 2018

LES CHÂTIMENTS...Extrait

LES CHÂTIMENTS...Extrait
Merci à Anne Tempelhoff Ils ont dit : Nous serons les vainqueurs et les maîtres. Soldats par la tactique et par la robe prêtres, Nous détruirons progrès, lois, vertus, droits, talents. Nous nous ferons un fort avec tous ces décombres, Et pour nous y garder,...
29 août 2018

BABIL DU SONGER...Extrait

BABIL DU SONGER...Extrait
Un oiseau passe éclair de plumes Dans le courrier du crépuscule Va vole et dis-leur ! Dis leur que tu viens d’un pays Formé dans une poignée de mainsUn pays simple comme bonjourOù les nuits chantentPour conjurer la peur des lendemains Dis-leur Que nous...
29 août 2018

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait
Les trésors oubliés du souvenir et les ombres fantômes aux noirs placards scellés dans la maison l'enfance une maison dessinée sur le sableune pensée-imagefugace le premier mot prononcé comme cette "maman" sortie tout entière de ta bouche étonnée avec...
29 août 2018

LA COMBUSTION DE L'ANGE

LA COMBUSTION DE L'ANGE
Au détour d’un poème en marche vers le Rien j’ai rencontré Quelqu’un qui dans l’ombre me parle en silence et qui est mon chemin connaissant tout de moi depuis bien avant ma naissance au point que je défaille soudainde surprise d’effroi et d’une étrange...
29 août 2018

POESIE VERTICALE ...Extrait

POESIE VERTICALE ...Extrait
Il ne suffit pas de lever les mains. Ni de les abaisser ou de dissimuler ces deux gestessous les embarras intermédiaires. Aucun geste n'est suffisant, même s'il s'immobilise comme un défi. Reste une seule solution possible: ouvrir les mains comme si elles...
28 août 2018

LES PLUMES D'EROS...Incipit

LES PLUMES D'EROS...Incipit
Désormais, l’état lumineux a changé d’orientation : il est à présent isolé et n’ouvre que sur lui-même. Si j’essaie d’en préciser la nature, je n’aperçois que sa ressemblance avec l’espace qu’autour de moi ouvre le regard. Non, ce dernier est substantiellement...
28 août 2018

TROISIEMES COUTEAUX

TROISIEMES COUTEAUX
Devant nous l'an 2000. Quelques heures nous séparent. N'en parlez pas m'a-t-on dit. Et pourtant ce silence a comme un balancement maudit Qui vous met la pendule à l'heure. C'est le moment, c'est pas trop tôt Pour parler des troisièmes couteaux. Ils ne...
27 août 2018

OUI, NOUS PARLONS

OUI, NOUS PARLONS
Nous parlons la démesure nous parlons l’appartenance à un sourire et le dédale de ses secrets nous parlons l’attente tournée vers l’horizon sans possession dissimulée dans la voix sans usage d’un lieu de la parole nous parlons entre le réel inquiet et...
27 août 2018

LES LARMES...Extrait

LES LARMES...Extrait
Un jour, des doigts osent, de façon circonspecte, lente, timide, furtive, muette, une seconde, se poser sur l'avant-bras de l'autre corps qui se trouve en face des yeux. Un autre jour, la paume de la main forme comme une coque qui se referme sur le dos...
27 août 2018

ECRIRE A VUE...Extrait

ECRIRE A VUE...Extrait
Partir à dos de feuilles ou d’arbres Partir vent léger Souffler la sève jusqu’à la rouille Traversée l’étendue entre mot et lumière Tracer de longs signes d’espace Toucher le gesteEt sa lumière . JACQUES MOULIN . Oeuvre Fabienne Monestier
27 août 2018

C'EST MOI-MÊME TERREUR, C'EST MOI-MÊME

C'EST MOI-MÊME TERREUR, C'EST MOI-MÊME
Les rêves échoués desséchés font au ras de la gueule des rivières de formidables tas d'ossements muets les espoirs trop rapides rampent scrupuleusement en serpents apprivoisés on ne part pas on ne part jamais pour ma part en île je me suis arrêté fidèle...
27 août 2018

SAUF LE CREPUSCULE...Extrait

SAUF LE CREPUSCULE...Extrait
Quelle vanité imaginer Que je peux tout te donner, l'amour et la joie, Des Itinéraires, de la musique, des jouets. Il est vrai que c'est le cas : Tout ce que je te donne, c'est vrai, Mais tout ce qui est à moi ne te suffit pas.Comme moi il ne me suffit...
24 août 2018

C'EST A DIRE...Extrait

C'EST A DIRE...Extrait
Ainsi me suis-je mis à aimer ce qui était propulsé dans ce monde hors de l’écriture Le petit jour dans les îles Un simple oiseau revenu transfiguré de sa migration. Il suffisait d’une barque Il suffisait de ça. ... si vaste était le mystère de la vie...
24 août 2018

LE SILENCE N'AURA PAS NOTRE VOIX

LE SILENCE N'AURA PAS NOTRE VOIX
Nous pensons à toutes, tous les emprisonnés.es ainsi qu'à celles et ceux dont la liberté est menacée pour opposition au régime politique autoritaire qui règne sur la Turquie. Nous partageons leur accablement car les valeurs et principes fondamentalement...
24 août 2018

UNE FOI POUR TOUTES

UNE FOI POUR TOUTES
A Jean Bastien Mon cœur veine ou déveine aura des ailes dans les montagnes et dans la plaine des hommes meurent pour la liberté L’oiseau parle une langue inconnue il n’a jamais pensé à la chance mais la chance est pour lui dans les chansons mêmes de la...
24 août 2018

L'EMIGRANT DE LANDOR ROAD...Extrait

L'EMIGRANT DE LANDOR ROAD...Extrait
Gonfle-toi vers la nuit Ô Mer Les yeux des squales Jusqu’à l’aube ont guetté de loin avidement Des cadavres de jours rongés par les étoiles Parmi le bruit des flots et les derniers serments . GUILLAUME APOLINAIRE 1905 . Oeuvre Odilon Redon
22 août 2018

" MESSIEURS LES GOUVERNANTS ", PLAN-SILENCE ...

" MESSIEURS LES GOUVERNANTS ", PLAN-SILENCE ...
... plan-silence sur un Gazzaouicide Et vous aimiez la vie... Et contre le retour de vos frères ils ont tiré-réel à balles sans retour Et vous aimiez la vie... Et contre votre approche sans armes ils ont exécuté leurs menaces à pleine mort Et vous aimiez...
22 août 2018

PHILIPPE TANCELIN - POEMES...

1 2 3 4 > >>
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires