samedi 30 juin 2007

ASPASIE

ASPASIE (...)Ton image revient quelquefois à ma pensée, Aspasie...Par les lieux habités, je la vois luire fugace en d'autres visages; par les campagnes désertes, dans la limpidité du jour ou le silence des étoiles, comme réveillée par une caressante harmonie... ....Aspasie, ce que tu inspiras à ma pensée, jamais tu ne l'as pu imaginer. Tu ignores quel amour démesuré,quels violents chagrins, quels indicibles mouvements et quels délires tu as fait naître en moi; jamais tu ne pourras les mesurer....Maintenant , elle est morte,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]