De la terre d'Orient, majestueuse beauté, du sable éternel
est née la femme que j'aime et qui m'aime.
De cette terre des contrastes issue de la nuit du destin,
une âme nouvelle, et pure, et belle, est descendue du ciel


pour réconcilier tous les hommes dans le respect de la tradition :
en une seule fois jusqu'au ciel le plus proche. Ainsi sont transmis
le savoir des anciens, l'attente des enfants que les anges accordent
aux braves qui ont gagné leur rédemption sur le champ de bataille.


Le serviteur du Très Haut nous a inspiré sa prévarication,
et nous Le louons pour gagner son estime et sa piété.
De ton courage je me nourris pour brandir


fièrement le sceptre de la justice au nom du pardon.
Car mon cœur saigne de tous ces hommes
qui se perdent dans le miroir sans tain des imposteurs...

 

Arbre_cedre

 

 

 

 

 

....Amour, habib'ti, à la colonne des cieux les lamentations
montèrent tels de profonds soupirs d'amertume,
et ce concert d'espoirs et de prières perdus fût anéanti
par le feu du lion : alors la mer et le soleil s'exilèrent ensemble.


Abandonné, le Liban se révolta au nom des cèdres profanés,
la clef de la ville martyre fût défendue par l'alliance des ennemis d'hier,
les éclairs déchirèrent le ciel et les entrailles de la cité
mais l'Orient sut jaillir de ses cendres pour affronter la nuit.


Car il n'est au pays du cèdre que lumière et joie,
il n'est ici qu'un eden accessible aux hommes par les vertus de la mer
pour s'y adonner à l'étude des secrets du vent.


Et parmi tous ces cris, ces chants, cette foule, englouties
nos âmes se retrouvèrent, elles se reconnurent enfin, et après
un nouveau pas de deux, puis rien puis tout, nous avons repeint la vie.

.

FRANCOIS XAVIER