Le sublime est un départ.

Quelque chose de nous qui au lieu

de nous suivre, prend son écart

et s'habitue aux cieux.

La rencontre extrême de l'art

que nous jetons nous-mêmes vers nous !

Et la musique: ce dernier regard

n'est-ce point l'adieu le plus doux ?

.

 

 

 

Rainer Maria Rilke " Vergers "


.

 

 

 

CIMG5003