Quand ils m'aperçoivent, les gens du plateau se serrent un peu plus les uns contre les autres. Me regardent poser le Chemin de Nacre.
Cela fait des années que je viens ici me brûler sur les rochers. Les anciens les peignent en couleurs douces pour éventer mes yeux et protéger la nacre du déchirement des arêtes.

Les anciens m'aident. Ils couvrent toute la gamme et répondent toujours aux questions que je ne pose pas.

Je leur tends un de mes coquillages et demande "Où est-elle ? Que fait-elle ?". Un ancien en Do écoute et m'explique alors "Amina pleut sur la mer. Elle monte au mât des crêtes et, à travers l'écume, elle te voit avancer".
Coquillage par coquillage, un jour j'atteindrai la mer. Les rochers en rient. Sauf ceux aux couleurs douces peints par les Anciens. Eux sont de mon côté.

Tard la nuit, les pierres se resserrent parfois sur moi. Ils ne veulent pas que j'atteigne la mer, ils ne veulent pas qu'Amina revienne. Les rochers peints veulent bien. Les autres, souvent, tuent les anciens qui m'aident.

Tard la nuit, alors que je me suis lové dans un coquillage et que je vais m'endormir dans la nacre, j'entends la pierre d'Amina qui gronde.

"C'est ainsi depuis 3000 ans" m'apprend un Ancien en Mi, réveillé pour l'occasion. "Amina appelle sa pierre depuis la mer.".
La mer. Certains jours, je crois déjà lécher son sel bleu. Un ancien en Sol m'enseigne : "Aujourd'hui, Amina rit dans l'eau. Elle sait que tu approches. Elle appelle un coquillage-toit pour la protéger et un coquillage-coupe où elle puisse se verser. Garde lui les deux plus beaux
Tu es sur la bonne voie, mais fais vite".

Le vent se lève, écrit sur le sol, dérange un peu les coquillages, fait onduler la nacre. Alors, le plus vieux d'entre eux, celui qui chante la note la plus près du soleil, répond "c'est le souffle d'Amina".

Puis, il sonne une cloche à sa note. C'est un Ancien en Do, le plus rieur. Il peint les rochers en vert, y ajoute des lèvres prononçant un début de mot. Il tourne vers moi son visage ciselé par les vents du plateau. "Je chante la note la plus près du soleil. Je suis celui qui voit de plus haut. Je viens de voir une grande vague. Amina t'appelle.

Elle veut te voir rapidement". Il conclut. "La Voie de Nacre est une voie faite d'eau et de soleil."

Maintenant je vois la mer sans avoir besoin de la rêver. Elle est là,juste devant mes yeux. .
J'ai posé le premier coquillage sur l'ancienne pierre d'Amina, celle qui
a trois mille ans.
Je vais lancer le dernier à Amina, elle le posera sur une vague, sa nacre face au soleil.

.

STEPHANE MELIADE

.

FEMME