Intemporelle je te contemple

Souple et lisse , immobile étendue ,

Exhalant l’insoutenable absolu.

Elle se tend et m’attire sans merci,

Je perds pied , je cède,

Je m’abandonne à son incertitude .

PIERRE AMROUCHE

ELEONORE_BERNAIR

PEINTURE  ELEONORE BERNAIR