dimanche 13 janvier 2008

LEOPOLD SEDAR SENGHOR...

"Cher frère blanc Quand je suis né, j'étais noir Quand j'ai grandi, j'étais noir Quand je vais au soleil, je suis noir Quand j'ai peur, je suis noir Quand je suis malade, je suis noir Quand je mourrai, je serai noir. Tandis que toi, homme blanc Quand tu es né,  tu étais rose Quand tu as grandi, tu étais blanc Quand tu vas au soleil, tu es rouge Quand tu as froid, tu es bleu Quand tu as peur, tu es vert Quand tu es malade, tu es jaune Quand tu mourras, tu seras gris... ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 13 janvier 2008

ROBERTO JUARROZ...Extrait

Il n'y a pas de silence . . Penser n'est pas silence, une chose n'est pas silence , la mort n'est pas silence . Etre n'est pas silence . Aux alentours de ces faits il n'y a que lambeaux de nostalgie : la nostalgie du silence qui peut-être un jour exista . Ou peut-être n'exista jamais et peut-être devons-nous le créer ? . ROBERTO JUARROZ
Posté par emmila à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 13 janvier 2008

ROBERTO JUARROZ...Extrait

Le plafond du rêve est peint d'une couleur étrangère au rêve.  Le plancher du rêve porte trace de lointaines latitudes . La demeure du rêve est voisine d'autres demeures faites de matériaux différents . Et l'habitant du rêve a l'étrange conviction de n'être pas né là . Les rôles semblent permutés et les fonctions interverties . Tout rêve doit être remplacé par un autre . Mais l'inévitable échange n'est pas un rêve . ............. ROBERTO JUARROZ ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 13 janvier 2008

ROBERTO JUARROZ...Extrait

L'inépuisable lutte entre les êtres est la première condition d'être . Etre une rose c'est lutter contre une autre rose , visible ou invisible , contre toutes les roses . Et même plus : c'est lutter contre ce qui n'est pas une rose . Et plus encore : c'est lutter contre sa propre absence de rose . La lutte scandaleuse entre deux êtres qui s'aiment est une évidente affirmation d'être . La défaite de l'amour est son triomphe . ROBERTO JUARROZ
Posté par emmila à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]