Tout passe

et tout demeure

Mais notre affaire est de passer

De passer en traçant

Des chemins

Des chemins sur la mer

Voyageur, le chemin

sont les traces de tes pas

c'est tout ; voyageur

il n'y a pas de chemin,

le chemin se fait en marchant.

Le chemin se fait en marchant

et quand on tourne les yeux en arrière

on voit le sentier que jamais

on ne doit à nouveau fouler.

Voyageur, il n'est pas de chemin,

rien que des sillages sur la mer.

Conseils

Il faut savoir attendre,

attends le flux de la marée,

- comme une barque sur le rivage -,

sans que le départ t'inquiète.

Quiconque attend

sait que la victoire est à lui ;

car la vie est longue et l'art est un jouet.

Et si la vie est courte

et si la mer n'arrive à ta galère

attends sans partir et espère toujours,

car l'art est long et, d'ailleurs,

c'est sans importance.

.

ANTONIO MACHADO

.

la_barque_mystique

ODILON  REDON