jeudi 5 juin 2008

L'EMBOUCHURE DE LA MAYE DANS LES VAGUES DE LA MANCHE

Il faudrait trop d'appuis pour soulever les vagues Il faudrait capturer la lune pour en faire un levier Il faudrait délivrer la chaîne des planètes - On ne renverse pas la mer par un coup d'état ! L'armure simple de la mer avec ses mailles d'eau L'étroite cuirasse grise où elle s'épouse elle-même Qu'aucune lame ne pourra dissocier d'aucun corps Tant le corps de la mer fait corps avec ses lames, Demeure le rempart le plus sûr des féodalités. Démence de croire pouvoir mettre à raison la mer ! ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 5 juin 2008

POESIE VERTICALE...Extrait

La hauteur de la rose n'est pas la hauteur de la pierre, mais parfois la rose la surpasse en son extase. La hauteur de l'homme n'est pas la hauteur de la pluie, mais son regard va plus loin que les nuages. Et parfois la lumière l'emporte sur l'ombre, bien que l'ombre ait toujours le dernier mot. .... Les hiérarchies sont une distraction de l'infini ou peut-être un accident. Les hauteurs se supplantent comme tours qui dansent mais tout tombe de la même hauteur . . ROBERTO  JUARROZ
Posté par emmila à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]