A Ali Khadaoui

« Les hommes continuent d’avancer ainsi

Inconscients de ceux qui s’en allèrent,

de ceux qui s’en vont, d’eux-mêmes… »

            Yannis Ritsos

Ô insensé Maroc, pourquoi veux-tu trahir

Ton sang berbère, ton sang plus pur que diamant !

Pourquoi mentir, pourquoi ? La sève de tes enfants

Vient d’une terre sublime, berceau de grands empires !

Oui, tu es berbère, berbère jusqu’aux racines

De tes cellules nourries d’espace immaculés,

Berbère jusqu’à ton âme éprise de liberté,

Berbère jusqu’aux entrailles de tes montagnes divines !

Pourquoi te dire arabe ? Aurais-tu honte, Rabat,

De ton ciel d’azur, des tes vallées superbes,

Toi-même amazighe grandi parmi les gerbes

Des étoiles d’Atlas, des mers tissées de soie ?

Chaque sentier en toi, chaque rivière limpide

Ont la clarté berbère de ton regard candide !

            

Athanase Vantchev de Thracy

.

bille_rouge