mercredi 30 juillet 2008

LETTRE D'AMOUR A BAGDAD

Ma Chère,T’écrire de mon exil ! … Mais que dire ? Que dire, après le souffle qui soupire, le ventre qui se déchire, la raison qui délire et tant de temps à souffrir. Que dire ? Depuis la nuit des temps, tu as lutté pour éclairer et rester le phare de l’Humanité, lutter pour dire non à l’absurde et à l’obscurité, lutter farouchement pour préserver le joyau des civilisations. Ma Chère,Que dire ! Que dire aux mots lourds et insensés, aux mots guerres complotées, mots malades, mots-fiel, la bile noire que je dégueule. Comment te dire des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 30 juillet 2008

RENE CHAR

(...) Je voudrais me glisser dans une forêt où les plantes se refermeraient et s’étreindraient derrière nous, forêt nombre de fois centenaire, mais elle reste à semer. C’est un chagrin d’avoir, dans sa courte vie, passé à côté du feu avec des mains de pêcheur d’éponges. « Deux étincelles, tes aïeules », raille l’alto du temps, sans compassion.L’automne ! Le parc compte ses arbres bien distincts. Celui-ci est roux traditionnellement ; cet autre, fermant le chemin, est une bouillie d’épines. Le rouge-gorge est arrivé, le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,