dimanche 7 septembre 2008

MALAS COMPANIAS...Extrait

En embrassant mon corps, garde présente à l'esprit cette vérité profonde: que mon corps est seulement une ombre éphémère au milieu de l'ombre que le temps ne borne pas, et que dans ma chair tu n'embrasseras jamais la transcendance parce qu'il n'existe pas de mystère dans le corps qui est poussière et seulement poussière. N'oublie pas, mon amour, que je ne suis pas dans la chair brandie mais dans la musique de ton désir. . JUAN RAMON  BARAT ..

dimanche 7 septembre 2008

SOIFS...Extrait

Quand nous serons comme deux soleils ivres dans le silence des figues quand la nuit moite croulera au loin sur les villes mortes quand nous entendrons le cri compact des graines enfouies sous des épaisseurs de terre nous ferons un grand feu de menthe pour annoncer les épousailles de l'âme obscure des rivières et de nos soifs multipliées . . FRANCESCA YVONNE CAROUTCH .
Posté par emmila à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 7 septembre 2008

GRENADE

Plus tu foules mon corps de feuilles fraîchesPlus je deviens femme flammèchePlus tu tisses mon corps de tresses tendresPlus je deviens femme méandreFemme gingembreOu coriandreQui fleure rouge carminA la rosée de tes mainsPlus tu me dénudes et me possèdesPlus je m’ouvre femme grenadePlus tu m’avives et me dérivesPlus je m’éveille femme cascadeFemme aubadeOu muscadeQui vague bleu marinA la marée de ta faim. ANNY  AYRAUD . Camille  Claudel
Posté par emmila à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 7 septembre 2008

NICOLAS BOUVIER

. NICOLAS  BOUVIER . "Mais rien de cette nature n'est définitivement acquis. Comme une eau, le monde vous traverse et pour un temps vous prête ses couleurs. Puis se retire, et vous replace devant ce vide qu'on porte en soi, devant cette espèce d'insuffisance centrale de l'âme qu'il faut bien apprendre à côtoyer, à combattre, et qui, paradoxalement est peut-être notre moteur le plus sûr."
Posté par emmila à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 7 septembre 2008

GEO NORGE

" La poésie ne verra peut-être jamais les îles promises, mais elle demeure au sommet du grand mât la vigie passionnée. Elle connait les vagues par leur nom. L'équipage s'endort. Elle veille. " .Géo Norge .
Posté par emmila à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 7 septembre 2008

CITADELLE...Extrait

Certes, j’ai moi aussi éprouvé, au cours de ma vie, la colère, l’amertume, la haine et la soif de vengeance. Au crépuscule des batailles perdues, comme des rebellions, chaque fois que je me suis découvert impuissant, et comme enfermé en moi-même, faute de pouvoir agir, selon ma volonté, sur mes troupes en vrac que ma parole n’atteignait plus, sur mes généraux séditieux qui s’inventaient des empereurs, sur les prophètes déments qui nouaient des grappes de fidèles en poings aveugles, j’ai connu alors la tentation de l’homme de colère.... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,