dimanche 21 septembre 2008

LETTERA AMOROSA

Amants qui n’êtes qu’à vous-mêmes, aux rues, aux bois et à la poésie ; couple aux prises avec tout le risque, dans l’absence, dans le retour, mais aussi dans le temps brutal ; dans ce poème il n’est question que de vous.(bandeau accompagnant la 1ère édition, 1953) Je ne puis être et ne veux vivre que dans l'espace et dans la liberté de mon amour. Nous ne sommes pas ensemble le produit d'une capitulation, ni le motif d'une servitude plus déprimante encore. Aussi menons-nous malicieusement l'un contre l'autre une gérilla... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 21 septembre 2008

DISCOURS SUR LE COLONIALISME

Une civilisation qui s'avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est une civilisation décadente.    Une civilisation qui choisit de fermer les yeux à ses problèmes les plus cruciaux est une civilisation atteinte.    Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde.- - - - - - - - - -    La colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l'abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 21 septembre 2008

MÉTAPHYSIQUE DE LA ROSE DE SABLE...Extraits

  .     À chaque fois que je dis "je suis arrivé" une fenêtre s'éteint et une autre s'allume! (est-ce le faisceau soyeux d'un éclair qui accouple la nuit à l'ombre ou est-ce la rose dans la désolation du Sahara qui se laisse guider par le silex des rois? )...   A chaque fois que je dis" je suis arrivé", une fenêtre veillant en pleine lumière, s'éteint, et aucune chauve-souris n'entame ma nuit, par des ailes de velours. " Puis-je entrer? " - Qui ?!..Personne n'habite cette maison! - Et la voix... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 21 septembre 2008

RAY LEMA

Posté par emmila à 14:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 21 septembre 2008

EL PÁJARO DEL AGUA

Pájaro del agua ¿qué cantas, qué encantas? A la tarde nueva das una nostaljia de eternidad fresca, de gloria mojada. El sol se desnuda sobre tu cantata. ¡Pájaro del agua! Desde los rosales de mi jardín llama a esas nubes bellas, cargadas de lágrima. Quisiera en las rosas ver gotas de plata. ¡Pájaro del agua! Mi canto también es canto de agua. En mi primavera, la nube gris baja hasta los rosales de mis esperanzas. ¡Pájaro del agua! Amo el son errante y azul que desgranas en las hojas verdes, en la fuente... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,