Ici nous avons dit : " Mort ",

comme un point final,

et nous nous sommes égarés dans le reste.

Mais mourir c'est voyager,

mourir c'est transcender;

et toi tu deviens transcendant,

- se souvenir de toi serait t'accompagner -

dans les nuits d'étoiles

dans les aurores pures,

dans les hauts couchers de soleil,

toi vivant, toi vivant, vivant et ardent,

sur la pauvre paix de notre sec oubli !

.

JUAN RAMON  JIMENEZ

.

La_mer_cuivr_e__au_coucher_du_soleil