"La poésie appartient à ce genre d'activités qui ne se pratiquent que sous l'empire du destin" ...

.

Quelques poètes lucides (...) ont su que la nostalgie qui les dévore non seulement se rapportait à l’enfance, mais à un temps antérieur à tout temps déterminable. Et ils savent que leur passion de la parole a pour but de lui rendre son innocence perdue grâce à laquelle la leur serait retrouvée ; en vérité atteinte.

.

.

.

 

MARIA ZAMBRANO

.

.

.

Au_bord_de_la_Lagune