Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
EMMILA GITANA
Archives
Visiteurs
Depuis la création 1 607 413
Newsletter
24 octobre 2008

JE NE CONNAIS PAS DE LIMITES

Pour mon sentier vêtu de vagues et de montagnes

pour mon visage débordant d'échos

j'ai éteint dans le ciel des milliers de cierges blancs

J'ai dit à mes dents, à mes ongles bleuis :

fléchissez avec moi

capitulez à la vague et à son mugissement.

Je leur ai dit de rompre les amarres

qui me retiennent au dernier rivage

Je ne connais pas de limites

pas de rivage dernier.

.

ADONIS

.

014

Publicité
Publicité
Commentaires
I
Magnifique texte qui parle de l'indicible. Merci de toujours trouver ici cette qualité qui se rattache à l'âme et au coeur.<br /> Ile
Répondre
Publicité