vendredi 7 novembre 2008

JEAN TARDIEU

"A l’ivresse d’exprimer, de rompre le silence, d’engager le dialogue avec tout ce qui est, d’augmenter notre capacité d’être, chaque art ajoute un autre plaisir, selon l’usage du sensible que lui commande sa propre vocation. Couleur ! La Couleur ! Les Couleurs ! Cette qualité que l’homme arrache à diverses substances et qui peut, exilée, avilie, n’être plus qu’un mince ornement plaqué, sans épaisseur et sans poids, il faut que le peintre la rende à sa grandeur première : l’affleurement, la montée à l’air libre, des plus profondes... [Lire la suite]
Posté par emmila à 08:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 7 novembre 2008

LIEUX EPARS

"Qui souffle sur la paume! L'haleine rêve de roses et nul ne caresse l'eau qui coule à travers corps pour mieux irriguer les poèmes Invisible haleine sans mots ! Tout dire sans rien dire ! Ton fragile regard en mon regard Et l'aérienne existence proche du vent, de la clarté ! Ne ferme pas les paupières. Poussière d'or: un seul reflet". JACQUES IZOARD .
Posté par emmila à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,