Avec l’ocre et  le carmin, dessine le rêve d’un univers d’où s’envolent des élans de bonté.

 

Cherche les  mots rythmés de roses, de perles et de diamants pour créer le poème révélant la  beauté de l’esprit.

 

Implore et  contemple, découvre et ressens, la transformation de l’être.

 

Prosternes-toi,  déployé et humble, pour recevoir l’eau de l’extase, pour t’y baigner ébloui,pour la boire à grandes lampées d’ivresse et pour la garder jusqu’à ce qu’elle devienne toi et que tu sois elle.

 

Voyage loin du néon clignotant, de la toupie tonitruante, du capharnaüm pollué de la ville frivole et mesquine qui crache rouge et dévore vivant dans une folie incessante et inassouvie.

 

Dans l’or du bocage où danse l’âme portée par le temps,où croît la joie donnée par la connaissance, ouvre ton regard et ton cœur pour accueillir et répandre la voix qui scintille d’amour.

 

Alors tu seras nommé  et innombrable.

 

.

 

LUCIE  POIRIER

.

bleu