jeudi 18 décembre 2008

AU BORD DU QUAI

J'ai parcouru, sous des minuits de verre, Des courants forts qui font le tour de la terre.... La mer ! la mer ! ...La mer tragique et incertaine, Où j'ai traîné toutes mes peines ! Depuis des ans, elle m'est celle, Par qui je vis et je respire, Si bellement, qu'elle ensorcelle Toute mon âme, avec son rire Et sa colère et ses sanglots de flots ; Dites, pourrais-je un jour, En ce port calme, au fond d'un bourg, Quoique dispos et clair, Me passer d'elle ? La mer ! la mer ! ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 18 décembre 2008

BREL

La mer pesante, ardente et libre, Qui tient la terre en équilibre ; La mer que domine la loi des multitudes, La mer où les courants tracent les certitudes. .... .... Voilà que l'on se couche De l'envie qui s'arrête De prolonger le jour Pour mieux faire notre cour À la mort qui s'apprête Pour être jusqu'au bout Notre propre défaite Serait-il impossible de vivre debout . JACQUES  BREL .
Posté par emmila à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 18 décembre 2008

AMOUREUX ET SAVANTS...Extrait

"Mais parfois parmi nous un chant d'amour s'élève qui guérit le malade et nous rend l'espérance, le chant des incompris, la voix pourtant si claire de ceux qui ont vécu, de ceux qui ont souffert avec humilité, avec intelligence, et un monde s'éveille où règne la lumière. Monde où l'amour et l'eau sont d'une autre nature, L'amour a la clarté des sources les plus pures et l'eau comme l'amour donne la vie." . GIANI  ESPOSITO .
Posté par emmila à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 18 décembre 2008

QUAND...

« J'inviterai l'enfance à s'attarder le temps qu'il faut... Quand absent est l'amour et que tes frères sont morts Quand présent est le vide et que la nuit demeure Les rêves sont bien nécessaires Et les enfants nouveaux poseront dans la main de l'homme seul Les leurs ouvertes Chaudes et nues. » . FELIX  LECLERC .
Posté par emmila à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 18 décembre 2008

NOUGARO

Cet enfant surgira d'un silence de perle,de nos vies échangées dans un éclair d'azur, et le noir aujourd'hui, et l'effroi qui déferle s'enfuiront à jamais poursuivis par les murs, les murs d'une maison qui se nomme le monde, ouverte à tous les vents fredonnant des oiseaux... Il renaîtra de nous, ma brune à l'âme blonde, et la mort plus jamais ne fera de vieux os. . CLAUDE  NOUGARO .
Posté par emmila à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 18 décembre 2008

PAS VIEILLIR, PAS MOURIR

Je veux avoir le temps d'apprivoiser les mouches, Je veux l'Éternité pour apprendre ta bouche, Je veux voir les saisons minute par minute, Brindille par brindille tout le bois de ma hutte. Je veux, chaque seconde, connaître une habitude, Comme un chien familier, comme la solitude, Je veux me coucher là et n'être pas rentable, Je veux vivre la vie d'une pierre, d'une table, Sans suspense, sans destin, sans crainte, sans dénouement, Je veux avoir le temps de perdre tout mon temps… Je ne veux pas vieillir, je ne veux pas... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,