samedi 27 décembre 2008

ATTÂR

Ayant bu des mers entières, nous restons tout étonnés que nos lèvres soient encore aussi sèches que des plages, et toujours cherchons la mer pour les y tremper sans voir que nos lèvres sont les plages et que nous sommes la mer. .ATTÂR.
Posté par emmila à 22:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,