S'imbiber sans rien dire dans la terre,
entre l'absinthe, le persil sauvage et le ciste,
et projeter enfin au cœur de son abîme tout amour 
vivre de lumière, de vent et de lassitude.

D'un sourire cruel qui me déchire
me sevrer enfin. Être l'attente
d'un jour nouveau qui verra la colère
et la douleur se muer en granit et en schiste.

Belle ! Infini fanal de grande clarté !
apaise donc quelque peu ta fureur conquérante !
Cesse de transverbérer mon cœur déconstruit !

Car, soudainement, âpre et silencieux, je veux m'emplir
De ce frémissement de douceur gémissante
qui s'apprête, immensément et  mortellement, à me détruire.
.
JEAN-FREDERIC  BRUN

.

derniere_rose