samedi 21 mars 2009

PRETER L'OREILLE

"Mesdames et messieurs,si vous voulez bien me prêter une oreille attentive..."Quelle phrase!Voulez-vous me prêter l'oreille?Il paraît que quand on prête l'oreille,on entend mieux.C'est faux!Il m'est arrivé de prêter l'oreille à un sourd,il n'entendait pas mieux!Il y a des phrases comme ça...Par exemple, j'ai ouï dire qu'il y a des chosesqui entrent par une oreilleet qui sortent par l'autre.Je n'ai jamais rien vu entrer par une oreilleet encore moins en sortir!Il n'y a qu'en littérature qu'on voit ça.Dans Rabelais, nous... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 21 mars 2009

SANS TITRE

Elle est venue la nuit de plus loin que la nuitA pas de vent de loup de fougère et de mentheVoleuse de parfum impure fausse nuitFille au cheveux d'écume issue de l'eau dormante.Après l'aube la nuit tisseuse de chansonS'endort d'un songe lourd d'astres et de médusesEt les jambes mélées aux fuseaux des saisonsVeille sur le repos des étoiles confuses.Mais elle vient la nuit de plus loin que la nuitA pas de vent de mer de feu de loup de piègeBergère sans troupeau glaneuse sans épisAveugle aux lèvres d'or qui marche sur la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 21 mars 2009

LETTRE 2

On dirait… une fleur qui s'épanouit, rose et blanche.C'est une main d'où croît un pilier de frémissante chaleur.C'est ta main qui exorcise l'imperceptible évanescence des choses.C'est une main qui bénit.Son souvenir me permet de rester un homme.Sa réalité me permet de rester ce chat immense qui fredonne avec gêne ses chants de guerre, sous le torrent de son défi silencieux.Elle me fait penser à ces bêtes enfermées dans leur cage par un jour torride, auxquelles se révèle un torrent de blancheur d'espoir qui ne permet plus aux yeux... [Lire la suite]
samedi 21 mars 2009

LES AILES DU DESIR

"Lorsque l'enfant était enfant, il marchait les bras ballants, voulait que le ruisseau soit rivière et la rivière fleuve, que cette flaque soit la mer... Lorsque l'enfant était enfant, il ne savait pas qu'il était enfant, tout pour lui avait une âme et toutes les âmes étaient une... Lorsque l'enfant était enfant, il n'avait d'opinion sur rien, il n'avait pas d'habitudes, il s'asseyait en tailleur, démarrait en courant, avait une mèche rebelle et ne faisait pas de mines quand on le photographiait..." (ouverture du film).... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 21 mars 2009

LE PETIT PRINCE...Extrait

… « - les gens ont des étoiles qui ne sont pas les mêmes. Pour les uns qui voyagent, les étoiles sont des guides. Pour d’autres, elles ne sont rien que de petites lumières. Pour d’autres qui sont savants elles sont des problèmes. Pour mon businessman elles étaient de l’or. Mais toutes ces étoiles-là se taisent. Toi, tu auras une étoile comme personne n’en a … - que veux-tu dire ? - quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j’habiterai dans l’une d’elles, puisque je rirai dans l’une d’elles, alors ce sera pour toi comme si... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,