jeudi 23 avril 2009

TRAHISON

Ce cœur obsédant, qui ne correspond  Pas avec mon langage et mes coutumes,  Et sur lequel mordent, comme un crampon,  Des sentiments d'emprunt et des coutumes  D'Europe, sentez-vous cette souffrance  Et ce désespoir à nul autre égal  D'apprivoiser, avec des mots de France,  Ce cœur qui m'est venu du Sénégal ?.LEON  LALEAU .
Posté par emmila à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 23 avril 2009

HUITIEME ELEGIE DE DUINO

  De tous ses yeux la créature voit l’Ouvert.  Seuls nos yeux sont comme retournés et posés autour d’elle tels des pièges pour encercler sa libre issue.   Ce qui est au-dehors nous ne le connaissons que par les yeux de l’animal.  Car dès l’enfance on nous retourne et nous contraint à voir l’envers, les apparences, non l’ouvert, qui dans la vue de l’animal est si profond.  Libre de mort.   Nous qui ne voyons qu’elle, alors que l’animal libre est toujours au-delà de sa fin : il va vers Dieu ; et quand... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,