jeudi 7 mai 2009

TOI

Rien n’a changé…toujours les mêmes cris sous la même Douleurtoujours le même geste pour protéger la tête…comme avant Toicomme après Toirien n’a changéles bourreaux sont toujours aussi bien habilléses-tu VRAIMENT venu ?sur la route de Ramallah   .   TRISTAN  CABRAL   .  
Posté par emmila à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 7 mai 2009

JE M'APPELLE PERSONNE

Je n'ai pas de nom. Je m'appelle Personne.Les riches ont l'or,mes maigres mains creusent le rio.Mes maigres mains creusent un sillon de mort.J'ai enterré tant d'enfants que ma mémoireest une encre sauvage.Je n'ai plus de mains. Je n'ai plus d'âge.J'ai la sagesse des grands arbres brisés par les Américains.Je suis un Peau-Rouge. Jamais je ne marcheraidans une file indienne.J'ai très mal au coeur, au sexe, aux entrailles.Je prie. Je suis Sioux.Je prie. Je crois à la revanche.Je suis celui qu'on ne peut pas tuer au coeur de la bataille. ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 7 mai 2009

LE PARCOURS DU PIETON

Il y a toujours le reflux qui emporte le cœurà l’autre bout de la terre,là, où il n’y a plus de voix à aimerlà, où il n’y a plus d’amis à attendre.Il demeure ce long chemin de terre battuequi s’enfonce dans la nuitoù l’on perd pied, où l’on perd souffleIl demeure la faiblesse à la main droiteet sur cette fleur donnéecomme le serment pour vaincre la peurqui tenaille la vieIl demeure le croisement de la lame nuece bras qui allonge l’adieu sur cette boulede nerfs à vaincreil demeure que rien n’est jamais dit tout à faitIl y a toujours la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 7 mai 2009

COMBIEN DE FOIS NAÎT-ON ?

Ils ont tant de fois tentéDe broyer mon corps et d’effacer ma mémoirePloyant sous l’anathèmeLeurs mots lacéraient ma chair autant que leurs pierresJe sais les deuxL’obscurité du temps n’y fera rienPas plus que leurs souilluresUne lumière d’un autre ordreBrûleIntacte dans ma chair peuplée de voixJ’ai trois mille ansMariage blanc sur une faille d’encensPour la prophétie de dieux supposésLes hommes m’exilent loin des vivantsVenant d’en bas les crisToujours les crisJ’ai deux mille ansÉpouse des aubes de granitRépudiée des chênes et des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 7 mai 2009

UNE DURABLE CLARTE...Extrait

Quand le manque t’étreintÉtale comme mortes-eauxHabille-toi de noir et rejoins la merConfie-lui tes yeuxElle te fera le regard vasteConfie-lui ta boucheTu partageras le sel rituelConfie-toi à elleEt tu pressentiras le rêve qui t’habiteHabille-toi de blanc et disLa révolte et la mortLa tentation de la bauge et le désir d’envolTon doute face au dieu d’hypothèseDis aussi l’or du monde et les visagesLe ciel changeant et le cycle des semencesL’empreinte de ta longue histoireDis la nuit et son cortège de chimèresEt le silenceBlanc comme les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 7 mai 2009

IL Y A DES HOMMES OCEANS

  Il y a des hommes océans en effet.  Ces ondes, ce flux et ce reflux, ce va-et-vient terrible, ce bruit de tous les souffles, ces noirceurs et ces transparences, ces végétations propre au gouffre, cette démagogie des nuées en pleins ouragans, ces aigles dans l’écume, ces merveilleux levers d’astres répercutés dans on ne sait quel mystérieux tumulte par des millions de cimes lumineuses, têtes confuses de l’innombrable, ces grandes foudres errantes qui semblent guetter, ces sanglots énormes, ces monstres entrevus, ces... [Lire la suite]
Posté par emmila à 01:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,