Merci d'être, sans jamais te casser, iris, ma fleur de gravité. Tu élèves au bord des eaux des affections miraculeuses.

(...)

Tu accompagnes le retour du jour sur les vertes avenues libres.

.

RENE  CHAR

.

IRIS