Que l’on vive les lueurs désincarnées des nuits citadines,

Ou bien le silence assassin des îles,      

Jusqu’à la rumeur minérale des roches,

 

Le seul lieu que l’on cherche à traverser c'est soi.

 

Nous sommes sans port, sans gare

Sans escale

Nomades de songe en songe

 

Nous sommes d’un lieu qui n’existe pas encore,

La vie.

 

 

.

 

 

SONYA  SANDOZ

 

 

.

 

 

 

430px_Edmond_Aman_Jean_Reverie_mg_1809

 

Oeuvre Edmond Aman-Jean