samedi 11 juillet 2009

LE BLANC DE LA VIE

Je soussignéComplice du mot   ivre de la mouvanceBrûlure à la limite du rêve et du poignardDéclareAvoir volé à l’éclat du soleilLe cri probantLa sonorité de la pierre isolée Tant le firmament tarde à se montrer du côté de l’OrientEt moi de me mordre les dentsEt moi de limer ma langue de boisQui sans rougir salive le quelconqueParfois la surenchèreEt voilà qu’éclate ma bouchePar l’enflure du mot interditCar s’allumant quelque partUne lumièreQuasi aube, quasi opaque, quasi native d’arcanesOu lamelles de flammesFaufilant... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 11 juillet 2009

LES ANGES TRANQUILLES...Extrait

"J'ai vécu toute ma vie sur le fil du rasoir.Funambule malgré moi, je suis comme ces oiseaux qu'un rien fait s'envoler, s'enfuir vers des contrées ourlées de douceur apaisante. Je ne me dérobe pas. J'aimerais parfois. Mais non. Je ne me dérobe pas. Je fais face à la vie, aux soucis, aux tracas, je me dis pourquoi moi? Sur le fil, je progresse, j'avance. Pas à pas. Patiemment. Puisqu'il nous faut apprendre, comprendre que hier est un souvenir qui nourrit l'aujourd'hui. Oui, j'ai beaucoup appris. Je remercie la vie. Ça devait être... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 11 juillet 2009

DE MONDE EN MONDE...Extrait

" Je crie parce que je tombeen moi-mêmemes yeux ma peau sont des crisà ne plus pouvoir m'entendrecar crier c'est appelermais crier c'est être seulce que montre chaque cri " . . .. . HENRI  MESCHONNIC . . . .
Posté par emmila à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 10 juillet 2009

MICHEL LEIRIS

« Ressac des misères aimées à la merci des mers,en germeressuscitent les alguesaux bouches des rameurs couchés entre les lames ;la débauche des écueils coupe l’ancre charnellemalgré les alluvions d'îlots sanglants et de sanglots ».MICHEL  LEIRIS .
Posté par emmila à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 10 juillet 2009

BABACAR SALL

« En dérive vers les côtes telluriquesMa mémoire s’est brisée contre un rocherComme un miroir que l’éclair a foudroyéParmi ces tessons épars sur le plan d’eauLui la rosée de mille visages d’aube »..BABACAR  SALL .
Posté par emmila à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 9 juillet 2009

JEAN AMROUCHE

  Je suis Algérien, c'est un fait de nature. Je me suis toujours senti Algérien.   Cela ne veut pas seulement dire que je suis né en Algérie,sur le versant sud   de la vallée de la Soummam,en Kabylie,et qu'un certain paysage est plus   émouvant,plus parlant,pour moi,que tout autre,fût-il le plus beau du monde.   Qu'en ce lieu j'ai reçu les empreintes primordiales et entendu pour la   première fois une mélodie du langage humain qui constitue dans les   profondeurs de la mémoire... [Lire la suite]

jeudi 9 juillet 2009

CITATION

" Je conçois et raisonne en français, mais je ne peux que pleurer en berbère..." .. .JEAN AMROUCHE . . . Jean Amrouche
mercredi 8 juillet 2009

ETOILE SECRETE...Extrait

La floraison des rêvesNoire et froidePar lourdes vagues t'ensevelit.C'est le baiser de la mortSur ta peau lumineuse où chanteLe sang de ta jeunesse éternelle.De toi naissent les belles-de-nuitCloses comme des vierges mortesAvant la floraison sanglante de l'amourHomme déchiré,De joie commune sevré dès ta naissance,Chaque belle-de-nuit figure la stérilité de tes jours.Tu peux écarteler les fibres de tes membres:Ton coeur répond par le silenceAu cantique de la Création.En toi sommeille un paysage éteint de lune pâle,Où l'amour est chose... [Lire la suite]
mercredi 8 juillet 2009

LA CLE DES CHAMPS...Extrait

" L'esprit souffle où il veut. C'est une prétention de curé que de lui assigner certaines voies et de lui en interdire d'autres... Le plus grand danger pour les valeurs spirituelles consiste toujours à les lier indissolublement à une époque déterminée, à certaines formes économiques et politiques... Celui qui ne veut pas participer consciemment au méprisable "bourrage de crâne" doit toujours se refuser à identifier la cause de la vérité avec celle d'une armée. Se ranger dès aujourd'hui aux côtés d'un groupe de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 8 juillet 2009

LE REVOLVER A CHEVEUX BLANCS...Extrait

Le satin des pages qu'on tourne dans les livres moule une femme si belleQue lorsqu'on ne lit pas on contemple cette femme avec tristesseSans oser lui parler sans oser lui dire qu'elle est si belle Que ce qu'on va savoir n'a pas de prixCette femme passe imperceptiblement dans un bruit de fleursParfois elle se retourne dans les saisons impriméesEt demande l'heure ou bien encore elle fait mine de regarder les bijoux bien en faceComme les créatures reélles ne font pasEt le monde se meurt une rupture se produit dans les anneaux d'airUn... [Lire la suite]
Posté par emmila à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,