Nous voulions changer le monde.
Nous ne savions pas
Qu’il changeait sans nous.

Maintenant nous sommes plus près de nos morts,
Nous comptons les espèces disparues,
Les traditions perdues…

Salut, Cheyennes !
Salut à vous dans le souffle du dernier bison.

.

GASTON  PUEL

.

10