C’est la forêt qui pousse
C’est le calme de l’esprit
C’est la liberté du cœur
C’est le caribou qui attend
C’est Papakassiku le maître du caribou.

Mon école de pensée

C’est la rivière qui coule
C’est la montagne du nord
C’est la neige qui tombe
C’est le vent qui m’appelle.

C’est l’endroit où le vent voyage librement à travers les montagnes et descend en suivant les grandes rivières.  C’est là où je suis calme, là où je retrouve la liberté de mes ancêtres.

Mon école de pensée

C’est le territoire traditionnel
L’immense forêt boréale.
C’est là où les mots prennent vie
C’est là où les mots prennent vraiment un sens.
Ma poésie est issue d’une langue de terre
Qui revient d’un long voyage.

Mon école de pensée                                                

C’est la plante qui guérit
Cette richesse qui captive mon esprit
Qui nourrit mon corps
Qui améliore mon sort
Parce que j’y crois

C’est chaque instant qui existe pour le bonheur de penser
Que je suis une innue
Jusqu’au fond de l’âme
Une âme aussi profonde que la terre elle-même

.

.

.

.

.

RITA MESTOKOSHO

.

.

.

.

28