Nos mains sont longues et sinueuses,
Mains vides ayant creusé jour après
jour les racines de la terre,
Mains arides constellées par la beauté
frêle des abîmes,
Mains osseuses où l’on peut lire
entre les lignes,
Le récit de notre naufrage et la colère
des dieux-tempêtes.

.

KARINE  BERTRAND

.

Triptyque_3PhotoRedukto

Oeuvre Christine Sioui Wawanoloath