"Je ne sais comment exhumer mon cartable d'école
égaré dans les ruines de la guerre
en route vers les saisons du bonheur

Ici, les matins s'ouvrent
sur des jours nus, sans miracles
alors que là-bas chaque miroir est un visage

Ici il faut se lever tôt
là-bas la mort guette les hommes

Ici les matins sont couverts de battements d'oiseaux
là-bas, d'éclatements de corps

Où est l'homme qui sait sourire
et celui qui garde le fruit de la terre? "

.

SALAH  HAMDANI

.

ecole_20detruite