Devant la sauvagerie du fleuve
il est toujours une petite voix
humble et triste comme l’épine
pour te dire: «Patience!
cherche par où l’esprit
pourra passer le gué!»

.

YVES HEURTE

.

gue