L’enfant a compté et recompté toutes les vagues; il a chevauché l'écume et bu la nue. Il a dénombré les coquillages, trié les étoiles de mer, aiguisé les couteaux.
Il a balisé la plage de châteaux forts et bourré ses poches de galets soyeux. Il a singé la démarche des crabes. Entre ses doigts écartés, il a laissé couler l'infini sable fin et s'est trempé longuement dans chaque bâche aveuglante. Il s'est tressé des bracelets d'algues et de varechs.
Il lèche sur ses lèvres le goût opiniâtre du sel et secoue se crinière d'oyats délavés. Il aspire âprement l'air amer chargé d'embruns.

Avant la perquisition nocturne de Phare, la marée l'emportera. Dans un cri cinglant de mouette...

COLETTE NYS-MAZURE

.

10