dimanche 3 janvier 2010

LES FRUITS DU CORPS...Extrait

  Récite avec moi: Ô amour jardin de la Création résiste à toutes les malfaisances Protège-nous de l'insignifiance du dessèchement des pouvoirs mal acquis Ne nous refuse pas ton asile quand du cœur les frontières rétrécissent Guide-nous dans tes allées vers la source où les corps Acquièrent la juste beauté des âmes Donne-nous la force de ne pas mépriser nos faiblesses Étends sur nous la mansuétude de tes palmes à l'heure cynique de l'éclipse.   . . ABDELLATIF LAÂBI . . . Oeuvre John William... [Lire la suite]

dimanche 3 janvier 2010

A LA MEMOIRE DE...

Poème à la mémoire de Brahim Bouarram, jeune Marocain jeté et noyé dans la Seine, le 1er mai 1995, par un groupe de skinheads. .   Mère, ma superbe mon imprudente Toi qui t'apprêtes à me mettre au monde De grâce, ne me donne pas de nom Car les tueurs sont à l'affût Mère, fais que ma peau soit d'une couleur neutre Les tueurs sont à l'affût Mère, ne parle pas devant moi Je risque d'apprendre ta langue et les tueurs sont à l'affût Mère, cache-toi quand tu pries laisse-moi à l'écart de ta foi Les tueurs... [Lire la suite]
dimanche 3 janvier 2010

L'HOMME RAPAILLE ...Extrait

« Et je m'écris sous la loi d'émeute je veux saigner sur vous par toute l'affection j'écris, j'écris à faire un fou de moi à me faire le fou du roi de chacun volontaire aux enchères de la dérision mon rire en volées de grelots par vos têtes en chavirées de pluie dans vos jambes » .  . . GASTON MIRON . . .  
Posté par emmila à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 3 janvier 2010

MARCHER SUR L'OUBLI...Extrait

Te revoilà vieille merRemplie de mes ancres Ni la vague absente Ni le silence de la lumière Ne disent à la mouette Soit douce Pour mes voilesCombien de rides Cordes offertes à l'errance Faut-il au soleil Pour être sourd aux canons Voici mes mâts Ja1ousant les insouciants sapins Plus inquiets que les collines De trop aimer les clochers Sarajevo brûle Que n'as-tu aboli les frontières Dans les veines du vent Ulysse Aux secrètes amours Dérobées à l'horizon Te revoilà épuisée mer Des pas alourdis Sur les quais Ni le port N'a ravi les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,