lundi 4 janvier 2010

CERTITUDES OU FAIBLESSES

J’erre au cœur froid, désolé du coup de vent virant en tempête. Les lames déchirent un horizon bas, lacèrent la surface de la mer limoneuse. Alentour, c'est le vertige irisé, les traînées d'écume, la chute et le rappel embusqués, l'ascension aussi de la mer qui se confie aux ciels et lui donne ses larmes d'embruns. Les flots gardent la tessiture mélancolique des voix d'outre tombe. Ils susurrent l’eau brisée de trop courir, de braver la terre. Derrière moi, une trace d'absences, une marque de passage qui virevolte dans la bourrasque,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 4 janvier 2010

50ème ANNIVERSAIRE DE LA DISPARITION D'ALBERT CAMUS

Albert Camus écrivit cette lettre à son instituteur Louis Germain après avoir reçu le prix Nobel." J'ai laissé s'éteindre un peu le bruit qui m'a entouré tous ces jours-ci avant de venir vous parler de tout mon coeur. On vient de me faire un bien trop grand honneur, que je n'ai ni recherché ni sollicité. Mais quand j'en ai appris la nouvelle, ma première pensée, après ma mère, a été pour vous. Sans vous, sans cette main affectueuse que vous avez tendue au petit enfant pauvre que j'étais, sans votre enseignement, et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,