"C’était un jour encore à jeun
du premier cri d’oiseau
du premier pas de l’homme
(…) et ce fut une grande joie
car tout était réconcilié
car tout était à partager
car tu marchais sans le savoir
depuis longtemps 
à ma rencontre

C’était un jour qui ne vieillira
pas."

.
.

.

SERGE  WELLENS

.
.

.

PIERRE