Toi qui vivras plus loin que moi 

Sois fidèle au soleil. Il est sous terre 

Des printemps à naître qui t'épient 

Et te supplient.  

Garde l'eau pure et le regard heureux. 

Responsable un instant de la totalité de la terre 

A toi de changer l'épaule de l'aurore rêvée.

 

.

 

 

JEAN  MALRIEU

 

.

 

.

 

odilon_redon

Oeuvre  Odilon  Redon