« …l’incessante éclosion des vagues sur le sable me parvenait à   travers tout un espace où dansait un pollen doré. Mer, campagne, silence, parfum de cette terre, je m’emplissais déjà d’une vie odorante et je mordais dans le fruit déjà doré du monde, bouleversé   de sentir son jus sucré et fort couler le long de mes lèvres. Non, ce n’était pas moi qui comptais, ni le monde, mais seulement l’accord et le silence qui de lui à moi faisait naître   l’amour.»
.

ALBERT  CAMUS

.

6a00d834529ffc69e20133ec917543970b_800wi