A Madame Gala Dali.

.
     Sec sans noir,
     Cardiosperme aux jaune et rouge d'alcès;
     AMPURDAN, mystique poésie de parabole.

Talons crépiteurs, quoi de toi, anormal fissile ?
Ces mers, animales de lune, étampent un chant indigo, artères cogne-vite du songe;
moulins épaufrés d'OURSINS.

     Grandeur à cornes toutes...
     Débouquant une nuit fleurie de crêpe,
     Sommeil à neuf fracas qui donne Pâques;
     Nerf Catalan explosif et vierge,
     Spasmes palmés de soies étranges.
     Intestin, SANG ET VIN, ressemblé d'argile.

Un rut brame fauve où s'accouplent les ombres à gorge d'aspects gorgone.
Crailleurs silex, odeurs fortes en violences poignardées.
Comme Sierras érinyaques, les présences DALI !

     Au dur poitrail gitan qu'irise le rictus,
     Maraude l'inconnue musique, douceur-colombe.
     Nue et dépoitraillée marée née de l'écume...
     Haillon de voiles crues, bohème échevelante,
     Accostant les pêcheurs à la proie ruisselée,
     Poissons tremblés d'ivoires déchirants.

Catalogne noble, meurtre ivroin d'azur aux sanguinaires serres DALINIENNES.
La crête rouge-roc en surplomb de ces longs clapots bleuâtres au cattleya d'un  couchant.

     Golfe et conque au jeu blitz des hautes nuits luise uses
     Où danse la blême charpie des mers.
     Un ouragan d'étoiles coutelières...

Richissimes, ces astres silex, rite sidéral de l'Angoisse.
Sommets aux stupeurs rongées rouge,
immensité alcool d'un océan où les cris commandent le Signe !
Algorithme algide du sinus archétype.

     Aventure jouée hot, mon holophane,
     LOGARITHMES serveusement paranoïés
     Où la foudre se gaufre, craquant chaud:
     DALINIUM ÉCLATÉ ! Plasmoïd à sa matière ionisée...

      Éclatant l'alléluia des monts fébriles,
     Poignant d'infinies spirales de rubis,
     Rochers à l'insolence intense...
     Décharnant sa douleur, volute de l'extrême,
     Un envoûtement fluide, ambre et cobalt:
     Rage déchiquetée, poignard éclatant...

S'égrène une lune de guitare aux venelles que respire le violet des Mers.
Sardane de pierre et ciel où braque, lapidée à violences-boulet:

     L'ÂME SALVADORÉE DE DALI.

.

EMMANUEL  LOOTEN

.

leda_atomica_dali   
Œuvre Salvador  Dali