mercredi 26 mai 2010

RENE CHAR

Il en va de certaines femmes comme des vagues de la mer; En s'élançant de toute leur jeunesse, elles franchissent un rocher trop élevé pour leur retour. Cette flaque désormais croupira là, captive, belle encore par éclair à cause des cristaux de sel qu'elle renferme et qui, lentement, se substituent à son vivant.".RENE  CHAR.
Posté par emmila à 21:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,