Pas une ombre
sur la rocaille l'air brûlant défie la terre
pas un homme dehors
le village immobile
entre ciel et terre
entre soleil et poussière
à perte de vue le chemin
trace au-delà de la colline
l'ailleurs rêvé
un autre monde
une autre terre
pour une présence.

Mains jointes pour les prières
mains offertes en attente des jours de pluie
mais en écho puissant
l'éclatante lumière
ivresse du ciel
en équilibre sur la crête
le chemin rocailleux
et la terre desséchée brûlée
soudain l'ombre d'une colombe
sur la peau le feu du désert
dans la paume une olive pour l'espérance.
.

GHISLAINE LEJARD

.

dyn001_original_480_640_pjpeg__a100fb3366daf09cb416215df9357447