mardi 1 juin 2010

LA MAISON DE LA VIE

... Je cherchais le réel Hors la fuite des heures        Les lieux du mirage Mais ce fut le cercle        Instable du présent Qui livrait le monde        Ce fruit de l'air Il suffisait de se retourner        Et de regarder comme dans un berceau Le vide ourlé du temps        De se pencher sur la blancheur Et de croire aux couleurs        A la mer réelle des marées A ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 1 juin 2010

LA VENELLE DES PORTES....Extrait

Allongée, légère       Adossée à la mort       Entre les mains       Le bouquet des heures       Avec les mots jamais dits       Encore cachés là       Au rebord d'un pétale       Sous un pli de lumière       Que cela et tout cela       Un manquement comme bien       Une faille de la nuit     ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 1 juin 2010

LA PASSAGERE DES SABLES ...Extrait

A René CharRien ne demeure longtemps enfoui sous le silence.     ce qui naît de l'éclair ( et le regard vient s'y blesser)     offre à nos êtres inaccomplis     bien plus qu'un simple fruit aux ascendances mystérieuses :     un pas de plus de la pensée sur le grand désert de la Mort.         L'être éclate à l'orée de la vie comme une boursoufflure     mais c'est à ce moment précis qu'il prend toute sa signification     et défie le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 1 juin 2010

PEINDRE LE VENT

 " Je veux peindre le vent qui entre par une fenêtre et sort par une autre, comme ça, et rien de plus. Le vent qui ne laisse pas de traces, le vent si pareil à nous, à notre vie, à cette chose qui n'a pas de nom et qui file entre nos mains sans que nous sachions comment....".ALVARO  MUTIS.
Posté par emmila à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,