Un jour je reviendrai affranchie du réel

 Me mêler aux pierres et aux couleurs de l’eau.

 Mais que serai-je, par les éléments submergée ?

 Un grain de pollen, un point lumineux,

 Un signe, une perspective, un silence,

 Le parfum d’un verger candide,

 Un arbre endormi sous sa nudité,

 Solitaire dépouillé de lumière,

 Rameau vert balayant le néant ?

 Serai-je de mes pensées racine devenue

 Ou orbe immense au soleil couchant ?

 Adoucirai-je la Baie Sombre en chevauchant le vide ?

 Serai-je molécule, essence d’un moi dissous,

 Terre, ferment, soupir d’algue,

 Gibier traqué dans le cosmos

 Ou flamme, élan, océan sans présence ?

 En vain j’interroge l’invisible.

 Ma voix à sa voix se noue,

 Quand les choses dans le temps

 S’en vont pour revenir

 Et que le je en moi ne peut que devenir.

 

.

SUZANNE  SCHEINERT-SERVAIS

.

Apaisant_rivage