«... je ne suis en ce monde qu'une fable sur mes propres lèvres. Je suis quelqu'un qui a vu survivre en lui son être à la mort de l'homme. Oui, après un accident terrible, ma vie a pris la forme qu'il fallait pour se substituer à moi. Ce fut très singulier, ce qui se passa dans mon cœur ; la vie buvant l'oubli du monde à sa propre source..."

.

.

.

JOË  BOUSQUET

.

.

.

 

 

portraitjoebousquet