Et pareil à la colombe
Qui meurt sans toucher le sol
Entre l’absence et la tombe
L’oubli referme son vol

Mais il survit du murmure
Où tout se berce en mourant
L’amour des choses qui dure
Au cœur d’une mort qui m’attend

.

.

.

JOË  BOUSQUET

.

.

.

Tour_Seneque_57