Au fond des yeux
  masques de carnaval,
  prunes vertes,
  manège enchanté.

  Dans le noisetier

  une corneille s'est posée.

  Au rouet d'âge tendre

  le chanvre s'est rompu,
  les lilas vont mourir.

  La robe rouge, écorchée,

  ne veut plus gambader.

  Les gestes, pliés,

  dorment dans les livres.
  Le jardin grappille
  ses dernières groseilles.

  Au bord des lèvres

  un sentier s'est perdu.

  Une vieille pluie

  a rouillé
  la girouette des cyprès
  et les jouets suffoquent
  de n'être plus touchés.

  Le ciel s'éloigne,

  privé d'éclaircie.

  Partout

  s'allument des cris.
.

BRIGITTE BROC

.

gaelle_boissonnard 

Oeuvre Gaëlle Boissonard

http://www.gaelle-boissonnard.com