lundi 16 août 2010

LA POSTERITE DU SOLEIL ....Extrait

“Tout le long du chemin, des mûres sucrées et poussiéreuses. Voyageur, qui reviens de loin, elles n’apaiseront pas ta soif ; le retour est plus aventureux que les départs. Mais la bouche et les mains sanglantes, tu fuiras plus vite devant le soleil, vers l’ombre et le puits. Le premier amour t’attend à la fin des jours.”.ALBERT  CAMUS.
Posté par emmila à 09:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 16 août 2010

CAMUS PARLE DE RENE CHAR

“La lumière sèche, dit Héraclite, crée l’âme la plus sage et la meilleure.” Nous sommes au temps des âmes humides. – L’odeur de cave qui monte des villes en ruine menace de nous recouvrir, s’attachant déjà à tout ce que crée l’Europe. Dans la plupart de nos œuvres l’arbre a disparu, la femme a perdu son visage. Toutes les fenêtres sont fermées. Sans notre révolte, ce serait bientôt la nuit solitaire aux yeux aveugles dont parlait Empédocle.  Mais il y a notre révolte. Une grande voix vient de s’élever dont la solitude... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 16 août 2010

ME RENDRE COMPTE

Le ciel est opaque dans cette geôle, mais Ni l’opéra que sifflent ses abîmes Ni les cris derrière le dos de l’étoile Ni cet Empire de profit et d’apparences Rien Rien ne changera mon cap : mon oasis   Qu’elle se repose, ma poitrine lasse de combats Que la distance soit une salve d’ambroisies   De nouveau Paris sera mon peuple, ma patrie et Mon utérus, la houle où je me découvre J’ouvrirai mes yeux gros de poèmes Avec des chérubins je briserai les fers Et, au galop du soleil sur mes os Enfin Je me rendrai compte.  ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,