Entre voyages et reflets
le rythme d'un bord
ses enfants prolongés

L'eau est de hanches agiles
de ronde planète
de regards quittés
Ô paysages perdus
soleil dans un collier...

Les miroirs mangent la mort
et les arbres de grandes histoires
Ce sont étoiles qui ouvrent la vue
où prend forme le vent.
.

JOSE  ENSCH

.

Lac_reflets_bleus_2008