« Debout dans la boue ,dans le vent
Vous rêvez à la chasse au bonheur »
Les enfants dorment dans des carcasses de voiture
Boivent l’eau de la Seine.
Et hagards du matin au soir,
Sur le macadam,
Mendient quelques centimes
Dans un gobelet ,
Agaçant les passants :
Pour manger SVP « Moussiou  »,
SVP « Madam ».
Inutile de chercher la clé
De ce paradis apparent.
Le monde a le cœur en béton.
« Debout dans la boue , dans le vent
Vous rêvez à la chasse au bonheur ».
Des hommes énervés descendent
Des fourgons,
Piétinent ces terrains vagues,
Les squats.
Ils hurlent :
"Vous n’avez pas la bonne place ici
Et nulle part ».
Ils vous demandent les papiers
En se bouchant le nez…
Votre navire, le désarroi ,
Largue ses amarres…
Les visages assombris,
Les corps usés ,enlacés ,
Solidaires, hument ,
Respirent ,le peu d’air surchauffé
Dans les caissons de l’enfer
Des fourgons- bétaillères.

.
ANGELA NACHE-MAMIER
.
Dieuzaide19b
.
MesdaNazar_JeanDieuzaide

Photographies Jean Dieuzaide